Accueil > A propos de nous > Historique de l’association

Historique de l’association

mercredi 23 juillet 2008

En 1945, sans se retourner, comme pour conjurer l’ignominie des cinq années passées, des femmes s’engagent et mettent au monde l’Union des femmes françaises.

Quelques années plus tard l’Union change de nom et devient "Femmes solidaires".

En 1945, sans se retourner, comme pour conjurer l’ignominie des cinq années passées, des femmes s’engagent et mettent au monde l’Union des femmes françaises. Mouvement de femmes, association familiale aussi, il porte dès la fin de la guerre, avec modernité, l’espoir d’une société égalitaire. Quelques années plus tard l’Union change de nom et devient "Femmes solidaires".

Avec un réseau de 180 associations locales et de plus de 30.000 adhérentes, "Femmes solidaires" est un mouvement féministe, il nous rappelle que l’égalité et les droits des femmes ne sont pas toujours de fait. Informer, sensibiliser, agir, accompagner, soutenir, échanger... c’est avant tout, un mouvement de solidarité.
Aujourd’hui, et plus que jamais, "Femmes solidaires" mène des actions contre la féminisation de la pauvreté. L’association agit tous les jours, sur le terrain, pour faire reculer le sexisme, le racisme, les violences, les discriminations ; pour faire avancer le droit à l’éducation, à la santé pour toutes...

Le droit des femmes en France est jeune. Si les acquis législatifs sont incontestables, ils ne suffisent pas à transformer la réalité quotidienne et à contribuer à l’évolution des mentalités. Dans un monde en profonde mutation, la crise économique actuelle accentue la précarité et l’exclusion. Les stéréotypes sexistes sont tenaces et toutes formes de violences ou de ségrégation exercées à l’encontre des femmes sont condamnables parce qu’elles traduisent une vision inégalitaire de notre société.
"Femmes solidaires"
se mobilise contre toute forme de régression sociale.

La demande des femmes n’est nullement contraire aux intérêts collectifs, bien au contraire. Les emplois qu’elles occupent dynamisent la société. L’augmentation de l’activité développe de nouvelles activités. Leur revendication de partage des rôles et de meilleure prise en compte de la vie personnelle est un facteur d’épanouissement pour tous : leur compagnon, les enfants, la société dans son ensemble.

Tenir à l’écart et marginaliser la moitié de la population ne sauraient être un remède mais un poison. La société doit se construire sur les valeurs d’entre-aide et de solidarité où chacun et chacune doit pouvoir être responsable de son avenir.
Aussi, le mouvement "Femmes solidaires" soutient et contribue à accélérer les changements sociaux majeurs pour construire une société plus juste et plus égalitaire.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.