Accueil > Activités > Activités militantes > Avec le centre social > Réforme des retraites

Réforme des retraites

jeudi 2 septembre 2010

La réforme des retraites proposée par le gouvernement maintient l’inégalité entre les femmes et les hommes

Le projet de réforme des retraites, qui va être discuté à partir du 7 septembre à l’Assemblée Nationale, ne remet pas en cause l’aspect inégalitaire du système actuel, fruit d’un monde du travail discriminatoire et défavorable aux femmes.

Rien n’est proposé pour améliorer le pourcentage de femmes touchant leur retraite à taux plein (40% contre 85% des hommes) ou le montant de cette retraite (1 020 euros mensuel brut en moyenne contre 1 636 euros pour un homme soit 38% de plus) !

Femmes solidaires demande aux députés et aux sénateurs d’agir notamment sur les points suivants :
- le maintien de l’âge légal de départ à la retraite à 60 ans,
- le retrait du passage à 67 ans de l’âge d’attribution de la retraite à taux plein car ce sont majoritairement les femmes qui seront touchées et appauvries par cette mesure,
- la revalorisation des pensions les plus basses versées principalement aux femmes,
- l’assurance d’une retraite décente pour les salarié-e-s ayant eu de bas salaries pendant une grande partie de leur carrière,
- la sauvegarde des avantages familiaux,
- la prise en compte dans le calcul des retraites de la pénibilité du travail dans toutes les professions comme, par exemple, pour les hôtesses de caisse, ouvrières ou personnes chargées de travaux de ménage qui souffrent de maladies professionnelles liées aux gestes répétitifs.


Femmes solidaires appelle à participer mardi 7 septembre prochain aux manifestations partout en France pour la défense d’un système de retraite juste et égalitaire pour toutes et tous.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.